Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 May

Les plantes sauvages - Jardinage à Frescati

Publié par Jardinsmerveilleux  - Catégories :  #Jardinage à Frescati

Les plantes sauvages - Jardinage à Frescati

Voici venu le temps des sorties botaniques !

Je vous emmène pour une promenade à la rencontre des plantes sauvages du Jardin de Frescati.

pour lire cet article en musique...

En bas de l'escalier, contre le pied de ma glycine centenaire, je devrais arracher l'arum d'Italie (Arum italicum) car cette plante toxique, appelée aussi le gouet italique, est une des premières causes d'appel aux centres anti-poison. Mais sa beauté me fascine alors je laisse rougir sa belle hampe de fruits.

Arum d'Italie

Arum d'Italie

Toujours dans la cour, les scilles sauvages (Scilla sibirica) fleurissent au milieu des buis. C'est la mère d'une amie qui me les a données il y a plus de 10 ans. Elle en avait un grand tapis à l'orée des bois derrière sa maison.

4 photos de scilles
4 photos de scilles
4 photos de scilles
4 photos de scilles

4 photos de scilles

Les petites pervenches (Vinca minor) colonisent mon talus et constituent un excellent couvre-sol ; c'est parfait !

2 photos de pervenches
2 photos de pervenches

2 photos de pervenches

De nombreux acacias (Robinia pseudoacacia) jalonnent le talus de la voie. Nous avons conservé aussi le sureau noir (Sambucus nigra), j'aime beaucoup la forme typique de son tronc.

Les fleurs d'acacias et les fleurs de sureau, agrémentent mes succulentes pâtisseries ! ;)

5 photos - Acacia et sureau
5 photos - Acacia et sureau
5 photos - Acacia et sureau
5 photos - Acacia et sureau
5 photos - Acacia et sureau
5 photos - Acacia et sureau

5 photos - Acacia et sureau

Je me souviens avoir trouvé le nom de cette plante peu de temps après mon retour de Rome et la visite de l'Orti Farnesiani qui surplombe le forum. C'est la cymbalaire des murs (Cymbalaria muralis), communément appelée "ruine de Rome"... Elle se plait beaucoup sur le mur ensoleillé qui borde la plage de la piscine.

2 photos de ruines de Rome
2 photos de ruines de Rome

2 photos de ruines de Rome

J'attends toujours avec impatience la floraison immaculée de la haie d'aubépines (crataegus monogyna).

Aubépines

Aubépines

J'ai toujours vu cette touffe d'osier à cet endroit. Je connais son nom de genre, Salix, mais pas son nom d'espèce. Nous le recépons chaque année car il est très envahissant.

A quand la cabane en osier ? Avec ma fille, nous aimerions bien reproduire celle vue aux Jardins de Colette à Brive.

Osier

Osier

Les consoudes (Symphytum officinalis) ont colonisé quatre zones de mon jardin. Je ne sais plus comment elles sont arrivées chez moi. Ce qui est sûr, c'est qu'une fois qu'elles sont là on ne peux plus s'en débarrasser ! Mais c'est une plante à avoir au jardin car cette Boraginacée est un véritable trésor.

Je vous renvoie aux excellents articles de l'association "Le Lot en Action" et du blog de Jenny.

La consoude officinale est riche en potasse et complète parfaitement l'ortie, riche en azote. Lorsque j'effectue des plantations, je mets au fond du trou quelques feuilles d'ortie et de consoude coupées en morceaux. Reprise garantie !

3 photos de consoudes
3 photos de consoudes
3 photos de consoudes

3 photos de consoudes

Les Orties piquantes (Urtica dïoca) poussent un peu partout, même sur l'ancien four à pain. Celle là je l'arrache !

Ortie piquante

Ortie piquante

photographié au Jardins de Colette (Corrèze)

photographié au Jardins de Colette (Corrèze)

Je me dis que j'ai bien fait de ne pas désherber autour des iris, leur bleu vif est bien soutenu par le jaune des renoncules rampantes (Renonculus repens) !

Renoncules rampantes

Renoncules rampantes

En me dirigeant vers l'étang, sur ma gauche, un massif non désherbé est éclairé par un tapis de ficaires (Ranunculus ficaria). Je pense encore une fois que la nature a aussi de belles choses à nous offrir !

2 photos de ficaires
2 photos de ficaires

2 photos de ficaires

Je traverse la grande pelouse qui me mène à l'étang et foule quelques pâquerette (Bellis perennis). Je les recommande en homéopathie, associées à l'arnica, contre les courbatures et les meurtrissures.

Pâquerettes

Pâquerettes

Ce sont d'autres composés, famille que l'on nomme aujourd'hui astéracées, qui m'accueillent au bord de l'étang. Ne serait-ce pas des marguerites (Leucanthemum vulgare) ;)

2 photos de marguerites
2 photos de marguerites

2 photos de marguerites

L' asphodèle blanc (Asphodelus albus) est la plante sauvage qui me touche le plus au jardin de Frescati. Cette liliacée pousse sur quelques rares stations des causses du Querçy et nous vient du pourtour méditerranéen. J'ai prélevé un bulbe il y a plus de dix ans et j'ai la chance de le voir fleurir chaque année. On va dire qu'il y a prescription : aujourd'hui cette plante est classée et protégée, sa cueillette est donc interdite...

2 photos d'asphodèle blanc
2 photos d'asphodèle blanc

2 photos d'asphodèle blanc

Les carex pendula ont colonisé les bords de l'étang et s'accordent bien avec les iris pseudacorus, les asters et les miscanthus sinensis.

3 photos de carex pendula
3 photos de carex pendula
3 photos de carex pendula

3 photos de carex pendula

La renouée amphibie (Persicaria amphibia) fait petite mine à côté des nénuphars !

2 photos de renouées amphibies
2 photos de renouées amphibies

2 photos de renouées amphibies

Une autre renouée pousse le long du Lot qui coule à 200 mètres de là. C'est la renouée du Japon (Fallopia japonica). J'aime le graphisme de ses tiges, j'ai donc prélevé un plant pour les berges de mon étang.

Je l'ai planté à côté des prêles du Japon, alors que je ne connaissais pas son nom. Etonnant non ?

En fleur, elle ressemble beaucoup à la renouée de Chine ou Voile de la mariée qui recouvre le toit de "la fourniol".

3 photos de renouées du Japon
3 photos de renouées du Japon
3 photos de renouées du Japon

3 photos de renouées du Japon

Je ne me résous pas à me débarrasser de mes deux fusains d'Europe (Euonymus europaeus) tant ses fruits en forme de bonnet d'évêque sont beaux au mois d'octobre. Pourtant, chaque mois de mai, ils sont recouverts par les chenilles et perdent toutes leurs feuilles...

3 photos de fusain d'Europe
3 photos de fusain d'Europe
3 photos de fusain d'Europe

3 photos de fusain d'Europe

Cet orme champêtre (Ulmus campestris), quant à lui, résiste à la graphiose qui a décimé un grand nombre de cette espèce dans nos campagnes. Ses samares illuminent le fond du jardin chaque printemps.

2 photos d'orme champêtre
2 photos d'orme champêtre

2 photos d'orme champêtre

Je me dirige alors vers le "petit bois aux oiseaux". La couleur violette des Bugles rampants (Ajuga reptans) est parfaite dans le secteur sud-est du jardin en Feng Shui.

2 photos de bugles rampants
2 photos de bugles rampants

2 photos de bugles rampants

Dans ce petit bois, les oiseaux se régalent des drupes du cerisier sauvage ou merisier (Prunus avium).

3 photos de merisier
3 photos de merisier
3 photos de merisier

3 photos de merisier

Avant de finir notre petite balade, je vous emmène derrière la maison, au nord, où une crucifère et une papavéracée ont élues domicile depuis longtemps : la lunaire (Lunaria annua) ou "monnaie du pape" et la chélidoine (Chelidonium majus) ou "herbe à verrue". Oups, il ne faut plus dire crucifère mais brassicacée à présent !

2 photos, monnaie de pape et chélidoine
2 photos, monnaie de pape et chélidoine

2 photos, monnaie de pape et chélidoine

J'allais oublier de vous faire faire un petit tour au potager où pousse une plante sauvage que mon époux daigne épargner : la bourrache officinale (Borago officinalis) !

Elle a de nombreuses vertus thérapeutiques que vous retrouverez dans ma rubrique : les plantes sauvages autour de Frescati.

Je parsème les fleurs sur mes salades pour leur beauté et pour leur saveur marine.

3 photos de bourraches
3 photos de bourraches
3 photos de bourraches

3 photos de bourraches

En revenant du potager, je longe le vieux mur qui ferme ma cour. Aussi loin que je me souvienne, lorsque enfant je me risquais à descendre le petit chemin vers "la maison abandonnée", les Joubarbes des toits (Sempervivum tectorum) recouvraient déjà ce muret. On s'amusait avec ma soeur à couper une feuille pour cicatriser nos plaies imaginaires...

2 photos de joubarbes
2 photos de joubarbes

2 photos de joubarbes

La balade des sauvages de mon jardin que l'on ose appeler "mauvaises herbes" se termine et je me dis que c'est un bien vilain nom !

Tiens et ces deux là qui poussent sur mon escalier, elles ont bien un comportement de sauvages, non !!!

2 photos - Pensée et sédum
2 photos - Pensée et sédum

2 photos - Pensée et sédum

Une application et des ouvrages que j'utilise régulièrement :

Une application géniale pour identifier les plantes lors de vos balades dans la nature ou dans votre jardin !

Pierre-Olivier Templier : une rencontre étonnante avec un des rares vrais naturalistes.

Institut Klorane
Institut Klorane

Selon cette fondation, on protège d'autant mieux la nature qu'on la connaît. Un ouvrage pas seulement réservé aux citadins !

J'ai pris beaucoup de plaisir à animer des ateliers botaniques dans les écoles avec le soutien de l'institut Klorane.

Christian Bernard
Christian Bernard

Tout savoir sur nos indésirables (ou pas!) qui cherchent à s'installer chez nous.

Christian Bernard est l'auteur de nombreuses Flores.

Quelques pages feuilletées pour vous...
Quelques pages feuilletées pour vous...

Quelques pages feuilletées pour vous...

Les plantes sauvages - Jardinage à Frescati

Les plantes sauvages et le Feng Shui :

Pour faire venir les bonnes énergies et favoriser leur circulation dans le jardin, il est très important de conserver certaines zones à l'état sauvage. Dans le talus derrière ma haie d'aubépine, au bord de l'étang et dans le petit bois aux oiseaux, je privilégie le côté naturel. Les papillons, les abeilles et les oiseaux apprécient.

En Feng Shui, le secteur sud-est est propice à la vie animale.

J'y attire les oiseaux avec des arbustes à baies et des nichoirs. Quant aux chevreuils qui ont arraché l'écorce de mon Nissa sylvatica et de mon Cornus Kousa, je dois dire que je m'en passerai bien !

Apprendre à se connaitre, c'est s'oublier soi-même.
S'oublier soi-même, c'est être illuminé par tout ce qui se trouve dans l'univers.

Degen (maître zen japonais, 1200-1253

Commenter cet article

Patricia 16/05/2016 14:04

Bonjour et merci pour ce bel article, j'y ai appris plein de choses. Je tenais toutefois à vous mettre en garde contre la redoutable renouée du japon qui est extrêmement invasive. Elle est nuisible au même titre que la Jussie. Je vous conseille d'en limiter au maximum l'extension, sa croissance soit par ses racines courantes soit par la dissémination des graines est spectaculaire. C'est un fléau pour les cours d'eau où elle prend progressivement la place des espèces autochtones.
Amicalement, Patricia.

Florence de Jardinsmerveilleux 16/05/2016 21:59

Merci Patricia pour cette mise en garde. Effectivement, elle commence à prendre de l'ampleur et heureusement les bambous Sasa contiennent cette expansion.

JO TOURTIT 06/10/2015 08:16

Nous avons le même amour de la recherche et de la découverte florale ! J'ai presque honte de vous avoir "fait la leçon" pour la Consoude ... ahahaha !
Quel bonheur d'avoir toutes ces espèces "sous les yeux" à longueur de temps !
Votre jardin est tout ce que j'aurai rêvé d'avoir il y a 1/4 de siècle quand j'ai commencé à "sculpter" mon pocket jardin de la Malakyte ! Bravo et encore merci pour tous ces renseignements précieux et instructifs.
Je me suis abonnée et reviendrai donc.
Profitez bien de votre séjour au Portugal. Je n'ai qu'une hâte : admirer votre reportage sur le Palais de la Fronteira et ... le reste.
A bientôt donc et douce journée.

Florence de Jardinsmerveilleux 06/10/2015 22:36

Votre blog Jo m'est d'une grande aide pour préparer mon séjour à Lisbonne. Je dois encore le parcourir car il y a une mine d'informations. C'est bien si vous prenez également du plaisir à parcourir mes posts. A bientôt !

DECAUDIN WAFAA 16/06/2015 16:16

coucou FLAURENCE magnifique j aime beaucoup en particulier beaux rosiers surtout rose CARDINAL DE RICHELIEU ET VEILCHENBLANC.Tu as en commun avec moi des rosiers des vivaces ce qui est sympa F LAURANCE c est que j ai découvert toutes sortes de plantes que je n ai jamais vu auparavant sublime quelle belle collection!!!! .iL me tarde de visiter ton jardin j en reve depuis que je l ai vu.j ai passé des supers moment sur ton blog quel plaisir et quel joie!!! aussi j ai pris tout mon temps à lire les commentaires de chaque personnes .Merci et gros bisou

Jardinsmerveilleux 16/06/2015 22:38

Merci Wafaa pour ce commentaire enthousiaste ! Mon jardin t'est ouvert quand tu le souhaites. Si tu veux voir Cardinal de Richelieu et Veilchenblau en fleur, il te faudra attendre un an car leur floraison est terminée et ils font partis des rares rosiers de Frescati qui ne sont pas remontants... Bises

Michèle Camusso 20/05/2015 23:29

Les ruines de Rome , je les laisse pousser au jardin (pas en trop grand nombre quand même), rien que pour le plaisir de leur beau nom si évocateur. La fleur d'acacia est un souvenir de mon enfance, lorsque nous jouions à l'élastique sous les acacias, tout en nous interrompant parfois pour croquer quelques fleurs sucrées. Très bonne idée d'article. Bisous.

Jardinsmerveilleux 21/05/2015 20:44

Très belle image de l'enfance, merci pour ce beau commentaire. J'ai ajouté une photo des beignets d'acacia 2015 !

jacqueline. 18/05/2015 09:25

Quel grand jardin !
Tes plantes sauvages sont belles...

Mag 17/05/2015 21:48

Tu as de bien jolies choses ! C'est original la tarte ou la salade avec des fleurs !
Comme je disais à Lys Blanc sur son dernier article, j'ai tendance à vite arracher ce que je ne connais pas sans me poser de questions. Je pars du principe (à tort) que, si je ne l'ai pas planté, je l'enlève. Il faudrait effectivement que je prenne davantage le temps de m'intéresser à ce que je compte enlever.
Bonne soirée et bonne semaine !

Jardinsmerveilleux 17/05/2015 22:02

Oui Mag, il faut faire confiance à la nature. Mais j'avoue que vu que j'ai un grand jardin, cela m'arrange bien parfois !!!

À propos

Balades dans les plus beaux jardins du monde et influence sur mon jardin de Frescati...