Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Mar

Le Journal de Vita Sackville West, mes notes

Publié par Florence de Jardinsmerveilleux  - Catégories :  #Jardinage à Frescati, #Jardins d'Angleterre

 

Le Journal de Vita Sackville West regorge de bonnes idées. Mais comment retenir toutes celles que j'aimerais mettre en pratique au jardin de Frescati ? J'ai pris quelques notes tout en me projetant dans mon jardin... Pourquoi ne pas vous en faire profiter !

 

Vita Sackville-West

Vita Sackville-West (1892-1962) écrivain et aristocrate anglaise dessine et conçoit ce qui deviendra le somptueux jardin de Sissinghurst dans le Kent. J'ai eu la chance de le visiter à deux reprises et j'avoue avoir été complètement conquise à chaque fois !

Transgressant les règles de l'art des jardins, elle nous livre dans son journal ses observations saison après saison.

 

Manoir Elisabéthain de Sissinghurst
 

J'ai repris dans ce post les réflexions de Vita en les présentant à la saison où je devrais les transposer dans mon jardin.

 

MARS

"Une serre non conventionnelle" 

 

Vita relate quelques habitudes de sa voisine, "elle déracine des violettes..., des touffes de perce-neige et de crocus pour les entasser dans un moule à pudding. Une extrémité de la serre est une féérie de fleurs et de couleurs".

Une belle idée que je me suis déjà empressée de reprendre, d'autant plus que, comme le recommande Vita il faut "diviser les touffes de perce-neige juste après la fin de la floraison".

Perce-neige et aubriette du jardin

Perce-neige et aubriette du jardin

"Voilà qui nous semble bizarre quand on a toujours entendu dire de laisser les feuilles jaunir et mourir avant de transplanter les bulbes. Perce-neige et nivéoles disent le contraire. Ils aiment être transplantés avec des feuilles vertes en pleine vigueur, dédoublés et rassemblés en nouveaux bouquets."

Jacinthes, mousse et aubriette du jardinJacinthes, mousse et aubriette du jardin

Jacinthes, mousse et aubriette du jardin

Jacinthe 'Gipsy Queen'Jacinthe 'Gipsy Queen'Jacinthe 'Gipsy Queen'

Jacinthe 'Gipsy Queen'

Campanules, renoncules, cyclamen et lewisia pour fleurir la serre

 

 

"De grandes jardinières" 

 

"...des tessons au fond du pot, une couche de sphagnum sur 2 ou 3 cm, du sable horticole mélangé à du terreau et à des feuilles moisies garantissent un sol superbement meuble." "...Thymus serpollum comme couverture, Saxifrages kabschia ou paniculés, Myosotis rupicola, Bellis 'Dresden China', une pâquerette rose très brillante, Allium cyanum, un ail bleu haut d'une dizaine de centimètres, les innombrables bulbes... le champ est libre."

 

Aujourd'hui j'ai commencé à peindre une série de jardinières en bois...

 

 

Vita a raison les possibilités de plantations dans ces bacs sont innombrables !

photos empruntées sur pinterest

photos empruntées sur pinterest

 

 

Des pelouses de thym

 

Là où il n'est pas facile de tondre, et lorsque l'endroit est ensoleillé, Vita recommande à maintes reprises dans son journal les pelouses de thym serpolet.

Pourquoi pas en planter entre les dalles devant la serre... 

 

Photo empruntée

 

 

"Plantes du bord des eaux" 

 

"Le butome à ombelle, de haute taille et rosé et Pontederia cordata, la pointe de flèche sont indispensables".

Je compte bien multiplier les pontederia déjà présents et introduire ces superbes butomes sur les berges de l'étang de Frescati.

 

Etang de mon jardin

 

 

AVRIL

"Planter un magnolia"

 

"Le grand magnolia blanc aux branches encore privées de feuilles, Magnolia denudata a commencé à fleurir le samedi de Pâques, spectacle magnifique contre le ciel d'avril bleu pâle... Il a une croissance relativement rapide... et a le mérite de fleurir quand il est encore très jeune. N'importe quel bon terreau de jardin lui convient, surtout si on peut lui ajouter une litière de feuilles en décomposition. Il vaut mieux le planter en avril et il ne doit jamais souffrir de la sècheresse avant d'avoir pris... à l'abri exposé au nord ou à l'ouest.

Magnolia lennei, franchement rosé lui ne risque pas vraiment de souffrir du gel."

 

Deux magnolias qui supportent les sols neutres et me redonnent le goût des magnolias...

 

 

Repicage et associations

 

La campanule : "c'est pour le violet dont elle éclabousse les plates-bandes qu'elle est tenue en haute estime. J'aimerais la voir associée avec les hampes plumeuses de Thalictrum dipterocarpum, spécialement la variété 'Hewitts' double' au feuillage semblable à celui de la fougère..."

Le Journal de Vita Sackville West, mes notesLe Journal de Vita Sackville West, mes notes

Cela tombe bien, j'ai reçu ces deux espèces lors des échanges du Seeds of Love et je viens de les semer toutes les deux dans la serre. Je les repiquerai côte à côte dans mon massif florentin. Cette association sera vraisemblablement de toute beauté !

 

semis de Thalictrum aquilegifolium et T. delavayi

 

 

 

SEPTEMBRE

Des iris peu exigeants

 

"Les iris kaempferi ont des exigences pas facile à satisfaire, humidité l'été, sècheresse l'hiver, alors que les iris laevigata ne se soucient pas d'avoir de l'humidité toute l'année. Plus grand et plus beau que le japonais, Iris sibirica est aussi gracieux que peu exigeant, même si il n'aime pas avoir tout le temps les pieds dans l'eau. Iris delavayi, qui lui ressemble est précieux car il fleurit plus tard, quand sibirica est fané. Plus le sol est riche, plus ces iris sont heureux, surtout avec une litière d'engrais en décomposition."

 

Je vais me plonger dans les catalogues et réfléchir aux zones de plantations autour de l'étang...

César au bord de l'étang de Frescati

 

Des cyclamens pour longtemps

 

"Les petits cyclamens sont, parmi les plantes du jardin, celles qui ont la vie la plus longue. Un bulbe de cyclamen vivra plus longtemps que son propriétaire".

J'aime l'idée de planter pour les générations futures...

 

"Ils aiment l'ombre et le calcaire et poussent tout seuls. Ils vous feront faire le tour du calendrier, cyclamen neopolitanum en fin d'automne, C. coum de décembre à mars, C.balearicum en éte, C. europaeum pour l'arrière été et le début de l'automne."

 

Je sens que je vais en abuser !

 

 

Attention à ne pas les confondre avec le cyclamen de Perse, "celui dont vos amies vous ont fait cadeau, qui n'est pas résistant". Celui-ci égaie actuellement ma serre ; n'est-il pas ravissant ?

 

 

 

Semis d'automne

 

"Il vaut mieux semer certaines plantes à fleur en septembre, où elle auront le temps de prendre des forces avant l'hiver. Pensées, ancolies, digitales, myosotis, primevères, anémones, lupins...

On peut semer des graines de clématites, mais comme ces dames détestent être dérangées, il est souhaitable de les empoter chacune de leur côté, avant de les dépoter mine de rien...".

 

J'ai donc choisi pour les clématites des pots plus grands où j'ai semé une voire deux graines afin de les planter ensuite directement en place.

 

 

 

 

 

Boutures de plantes ligneuses (plantes à fleurs) et les arbrisseaux (dont les roses)

 

"Choisir les scions qui ont murit pendant l'été, soit en les séparant avec une partie de la tige mère à la base, soit en les coupant juste au dessus d'un noeud... 35 cm est une bonne longueur. Enlevez les feuilles du bas et les pointes encore en herbe, plantez les boutures dans une rigole sablonneuse..."

 

J'ai déjà expérimenté les boutures de rosiers dans une rigole sablonneuse le long de la maison, le succès est au rendez-vous. 

 

Boutures de rosiers 'Rush', 'Perennial blue', 'Blue eden'

(boutures d'Elo, blog Mon Jardin Quercynois)

 

 

 

Boutures de plantes herbacées (delphiniums, lupins, phlox...) 

 

"Il vaut mieux mettre ces boutures en pot, avec du terreau sableux, et les garder en châssis..."

 

 

Bouture de Sauge rose d'Elodie (salvia coccinea rosea ?)

 

 

OCTOBRE

Les hellebores

 

Helleborus niger (Rose de Noël) et Helleborus orientalis (Rose de Carême) : "elles aiment les endroits frais exposés à l'ouest ou les coins abrités, les sols lourds et, encore mieux, humides... les recouvrir d'une couche de compost et de feuilles pourrissantes. Les graines germent très facilement, récoltées en juin."

 

Plantées uniquement en pot jusqu'à présent au Jardin de Frescati, je compte introduire un tapis  d'hellébores sous les lilas. Croisons les doigts pour que les semis soient fructueux !

 

 

"Nourrissez bien les hellebores en février avec une fumure de compost, ou même en les arrosant avec de l'engrais liquide, et ne les laissez jamais se dessécher en été. Elle croît en vigueur au fil du temps - cinquante ans et plus." 

 

 

Les éremurus

 

Vita dit des éremurus, 'ce sont les aristocrates du jardin". Je partage cette définition tant les Eremurus robustus ont été grandioses au printemps dernier dans mon jardin.

J'en ai d'ailleurs planté de nombreux autres à l'automne suivant.

 

Eremurus robustus

 

Un conseil de Vita : "A la plantation, tout début octobre, il ne faut jamais faire attendre les racines qui se déssèchent... de même il faut les protéger du gel pendant le premier hiver"

 

​​​​​​​Racine d'éremurus

 

 

Planter des evergreen odorants :

 

"Osmanthus delavayi, aux fleurs parfumées blanches en mars et en avril... plus on le taille, mieux il pousse"

Ne plus hésiter à les tailler...

 

Osmanthe panaché au bord de mon étang

 

 

Planter des grimpeurs originaux :

 

"Akebia quinata et Akebia trifoliata, deux grimpeurs robustes à feuilles semi-persistantes en forme de trèfle et aux fleurs curieusement colorées... elles donnent des fruits de la taille d'un oeuf de cane couleur de prune"

Cette plante au parfum envoutant avait été évoquée par Philippe Bonduel lors de sa conférence sur les plantes les plus parfumées...

 

J'ai eu la chance de recevoir une bouture de Vlasta lors de ma découverte automnale de son superbe jardin lotois. Il semble avoir bien raciné, mais je ne crie pas victoire tant que le premier été ne sera pas passé !

 

Akebia quinata - Photo projetée à la fête des plantes de Saint-Jean de Beauregard

Akebia quinata - Photo projetée à la fête des plantes de Saint-Jean de Beauregard

"Actinidia kolomikta que l'on plantera contre un mur face à l'est ou à l'ouest, aux feuilles colorées de vert, de rose et de blanc, si gaies, si décoratives, si peu conformes qu'elles feront s'exclamer amis et visiteurs...", ce qui avait été mon cas au

Jardin de la Barrière dans le Tarn où je découvrais cet étonnant feuillage pour la première fois.

Actinidia kolomikta (aux côtés du rosier 'Falstaff') - Jardin de la Barrière

Actinidia kolomikta (aux côtés du rosier 'Falstaff') - Jardin de la Barrière

 

 

Fleurir et parfumer son jardin en hiver

"Chimonanthus fragrans, en anglais le "parfum d'hiver" devrait avoir une place d'honneur parmi les plantes qui fleurissent l'hiver... la floraison ne commence pas avant cinq ou six ans. C'est une plante délicieusement odorante..."

Le Journal de Vita Sackville West, mes notes

 

 

Planter des espèces rares

 

"Hoheria lyallii, fleurit fin juin, couvert de fleurs blanc et or qui suggèrent un Philadelphus, appartenant à la famille de la mauve, se sème tout seul avec une telle profusion que l'on peut en avoir une forêt... Il me parait inimaginable que les gens ne le plantent pas plus souvent... cette chose exquise"

 

 

 

Des roses de rêve si bien décrites

"La rose 'Chardonneret' est une chérie, ma mignonne, mon trésor, une masse d'oeufs brouillés"

 

 

Les deux rosiers suivant poussent au Jardin de Frescati mais je ne résiste pas au plaisir de vous donner le descriptif exquis de Vita...

"'Félicité et Perpétue' à pétales blancs infusés de rose"

 

 

"'Albertine', un rosier vigoureux florissant d'abondance, aux corolles d'un beau rose comme trempées dans du thé"

 

 

 

"'François Juranville', dont les pétales semblent également tombées dans une tasse de thé"

 

 

"Et puis 'Paul's Lemon Pillar' l'une des roses aux formes les plus parfaites et d'une couleur si subtile qu'on ne sait pas si elle est ivoire, souffrée ou vert iceberg. Le grand mérite de cette rose ne réside pas seulement dans la vigueur de sa croissance et la richesse de ses floraisons mais dans la perfection de sa forme. Le galbe de chaque bouton a une qualité sculpturale..."

 

 

"'Emoi de vierge' extrêmement odorante, auréolée de romance, il suffit de décliner les noms qu'on lui a donnés 'La séduisante', 'Cuisse de nymphe', ou encore quand elle atteint un rose intense, 'Cuisse de nymphe émue'..."

 

 

Ces trois dernières roses vont bien évidemment se rajouter sur mon insatiable wish list de rosiers! 

 

 

NOVEMBRE

 

Des arbres à effet

 

"Si l'on veut faire de l'effet, il faut planter le cerisier d'ornement nommé pandora. Quelle merveille ! Une bouffée de nuage, une aigrette de tulle... Prunus pandora ressemble à une débutante dans sa première robe de bal."

 

Bien d'autres bonnes idées foisonnent dans le Journal de Vita...

Je les partagerai dans un prochain post !

 

 

Le Journal de Vita Sackville West, mes notes

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Françoise 16/04/2018 07:45

Au vu des photos de la serre il y a un mois, la visite de celle-ci actuellement doit être un enchantement pour les yeux et une pause à l'intérieur, baignée par les premiers rayons de soleil, d'un ressourcement salvateurs.

Audrey 10/04/2018 23:20

En suivant les conseils de la mine d'informations glanées sur ce post, j'ai finalement trouvé (assez difficilement) du Thym Serpolet "Elfin" pour mon pas Japonais.
Il ne fait aucun doute que cela sera du plus bel effet.

Florence de Jardinsmerveilleux 10/04/2018 23:22

La variété 'Elfin' est parfaite ; elle est compacte, persistante et ne nécessite aucune tonte. Bon jardinage Audrey !

Nathalie 24/03/2018 08:12

Je viens de découvrir la première partie de ton retour sur le journal de Vita, tu me donnes vraiment envie de découvrir l'ensemble de l'ouvrage ... Je file lire la suite :-)

Florence de Jardinsmerveilleux 24/03/2018 19:12

Oui Nathalie, une lecture que tu devrais aimer... Bon week-end à toi.

Michèle Camusso 22/03/2018 22:54

Quelle idée superbe: utiliser les coups de coeur d'une jardinière avertie du siècle dernier pour leur donner un écho dans ton jardin du XXIème siècle. Je me demande quand même si tu n'aurais pas envie de conserver l'esprit de ses choix horticoles tout en recherchant des cultivars plus modernes et améliorés. En tout cas, bonne réussite dans tes réalisations! De plus, je retiens cet ouvrage qui semble passionnant. Bises.

Florence de Jardinsmerveilleux 24/03/2018 19:10

Tu as raison Michèle, j'ai choisi de la suivre pour les rosiers, par contre pour les thalictrums par exemple je vais partir sur les nouvelles obtentions. Merci pour tes encouragements et bon dimanche à toi.

Pétales et pattes de velours 22/03/2018 06:44

Superbe livre que voilà.
J'ai pris bonne note de l'astuce avec le thym serpolet, si j'en trouve en foire je n'hésiterai pas à m'en procurer et puis surtout des cyclamens dont mon jardin à bien besoin.
Par contre coup de coeur pour l'Eremurus robustus que je ne connais pas (et j'ai noté qu'il se plante en octobre).
Vraiment sympa ce bouquet et merci pour la présentation.

Florence de Jardinsmerveilleux 22/03/2018 19:34

Tout comme moi, je vois que tu transposes rapidement les possibilités dans ton jardin ! Avec le thym, ce qui est intéressant c'est que l'on peut le piétiner sans jamais l'abimer et en plus il pousse si peu qu'on n'est pas obligé de le tondre. C'est parfait pour les zones inaccessibles avec le tondeuse ou entre les dalles. A bientôt

JO TOURTIT 21/03/2018 12:45

Un emploi à plein temps pour le jardinier amateur mais de si précieux conseils à "picorer" de-ci de-là ! MERCI.
Bises

Florence de Jardinsmerveilleux 21/03/2018 21:35

Oui Jo, les possibilités sont infinies au jardin... Bises

catherine 19/03/2018 10:36

merci pour la découverte de ce livre, et tes propos si bien imagées..ton jardin et ta serre sont vraiment merveilleux, ils n'ont pas "volé" leur nom..
J'irai un jour voir ce beau jardin de Sissinghurst, j'ai visité celui de Hidcote il y a deux ans (ma fille habite tout près de ce jardin), et j'avais bien aimé, nous l'avons hélas visité sous la "canicule", dommage, j'y retournerai avec plaisir!
bises Florence bon lundi

Florence de Jardinsmerveilleux 19/03/2018 12:18

Je suppose que tu as posté un billet sur Hidcote Manor, je vais rechercher... Je suis tombée sur ton post sur la High Line de NY et j'ai eu l'impression de refaire la balade... même luminosité car je l'ai également sillonnée au coucher du soleil... Belle journée à toi Catherine

Maryline 18/03/2018 12:38

Whaou je suis aux anges comme tu t'en doutes !!! Et je découvre avec surprise qu'il est en français au vu du titre ! Extraordinaire il me le faut !! Comme il faudrait que j'arrive un jour à voir ton superbe Frescati ! Hohoria Lyalli en mon oale garden par contre il n'a pas fleuri l'an passé et je ne sais pourquoi. J'vais oublié son nom et le recherchai depuis quelques temps ton post tombe super bien. Et les rosiers aaaaaah ils me tapent dans l'oeil aussi gros coup de coeur pour Lawrence Jonhson et Paul et François !!! Un tout grand merci et bon dimanche.

Florence de Jardinsmerveilleux 18/03/2018 17:58

Je savais Maryline que tu ne pouvais que réagir à ce post et que ce journal était soit déjà dans dans ta bibliothèque ou en devenir... Hoheria Lyalii pousse dans ton pâle Garden, c'est extraordinaire. Il va falloir que je revienne en Bretagne ! Bonne fin de week-end

Sophie C 18/03/2018 12:25

J'espère que ma clématite ne va pas faire sa capricieuse et te donner quelques beaux bébés :-)
je teste cette année le semis d'érémurus, je les adore ces "aristocrates", quel bonheur ça serait de réussir leur multiplication :-)

Florence de Jardinsmerveilleux 18/03/2018 17:53

Oui c'est vrai la clematis tangutica vient de chez toi Sophie ! Je te donnerai des nouvelles de sa croissance. Des semis d'érémurus, je veux bien suivre ça à mon tour...

Elmo 18/03/2018 12:15

Je l'ai lu le mois dernier et j'ai découvert des plantes que je connaissais pas. Ma lecture était ponctuée de recherche sur internet et bien souvent, mon sol ne convenait pas aux plantes :(
J'ai bien aimé aussi les illustrations. Le must est de faire le lien avec Sissinghurst que j'ai visité il y a longtemps et que j'avais adoré. Bon dimanche

Florence de Jardinsmerveilleux 18/03/2018 17:49

Ce journal est très agréable à lire, mais l'absence de photos nécessite effectivement quelques aller-retours sur le net... Sissinghurst reste pour moi aussi un must en terme de jardinage et je le visiterais bien une troisième fois !!! A bientôt, c'est sympa d'avoir les mêmes lectures !

Pascale Chambon 18/03/2018 12:02

Merci de ce partage Florence c'est tres interessant....

Florence de Jardinsmerveilleux 18/03/2018 17:39

J'espère que tu a piqué également quelques idées...

Isabelle 18/03/2018 11:32

Bonjour Florence,
Je n'ai pas ce livre et il semble en effet, regorger d'une foule de bonnes idées.
La plantation en pots, suspensions et autres, c'est aussi mon dada.
C'est comique, tu as peut-être lu dans mon post d'hier que j'avais acheté un Butomus ?
Les campanules devront être placées bien devant le thalictrum, beaucoup plus haut et je ne suis pas sûre qu'ils fleuriront exactement en même temps, le second étant plus tardif.
J'adore les descriptions de roses, très poétiques !
Bon dimanche, Florence ! Bisous

Florence de Jardinsmerveilleux 18/03/2018 17:37

Bonsoir Isabelle, je viens effectivement de voir que tu as commandé un Butomus umbellatus chez Promesse de fleur. Du coup, je sais où je vais me procurer les miens ;). Je note ton conseil pour placer les thalictrum, qui d'ailleurs viennent de chez toi ! Bisous et bonne fin de week-end

Archives

À propos

Dans les jardins du monde et dans mon jardin de Frescati...