Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 Sep

Le Jardin japonais de Toulouse

Publié par Florence de Jardinsmerveilleux  - Catégories :  #Jardins en France, #visites de jardins, #Jardins secrets

 

Dans le grand parc de dix hectares de Compans-Caffarelli à Toulouse, les gens passent à proximité du jardin japonais mais ne s'arrêtent pas... 

Il est pourtant pour moi une irrésistible invitation au repos et à la méditation et je redécouvre à chaque fois ce havre de paix avec le même bonheur.

Les 7000 m2 sont composés de tous les éléments caractéristiques du jardin japonais : un pavillon de thé, un jardin Zen, un lac, un pont rouge, des pas chinois, des lanternes, une cascade sèche, un mont Fuji...

 

 

 

Je recommande de s'y rendre à l'ouverture à 7h45 pour bénéficier dans le calme de toutes ses vertus ressourçantes et plus particulièrement si l'on souhaite y méditer.

 

 

Ce jardin puise son inspiration dans plusieurs jardins japonais existant pour la plupart à Kyoto et construits entre le XIVe et XVIe siècle.

 

Lorsque l'on se trouve à l'intérieur du jardin, on n'a pas conscience de ses limites tout en s'y sentant comme dans un cocon. Il est isolé du reste du parc par des rideaux de verdure, des canaux, des collines et un muret. Le point de fuite se perd au dessus du muret dans les arbres au loin selon la technique très judicieuse du Shakkei :

 

Développé au XVe et XVIe siècles, le jardin sec ou jardin minéral appelé jardin Zen devient un élément capital du jardin japonais.

 

C'est une période ou le jardin japonais cherche à transcender la nature et non plus à l'imiter.

 

Parce que l'eau est source de vie, le gravier ratissé symbolise l'étendue calme d'un étang ou les vagues d'un océan. 

Les montagnes ou les îles sont figurées par des rochers.

Des groupes de rochers symbolisent les îles Grue et Tortue issues de la mythologie taoïste. 

 

 

Par son architecture dénudée, le jardin Zen est dédié à la contemplation et à la méditation.

 

Assis dans le pavillon de thé, le regard peut se porter sur le jardin Zen ou sur l'étang...

 

Le Zen est un mouvement philosophique qui vise à chercher la réponse ultime non pas au dehors mais au plus profond de soi...

 

 

Les jardins japonais ont établi un véritable code de la beauté, un art de suggérer...

Une cascade peut être métaphorique, composée de galets sur une pente évoquant la chute de l'eau.

 

Le lac est le point central du jardin.

Dans le jardin japonais, les dimensions et les contours de la nappe d'eau indiquent l'échelle et la forme de l'ensemble du jardin. 

 

 

Ce pont en bois rouge typiquement japonais relie un îlot qui est une allégorie du paradis.

 

Dans un jardin japonais, le pont participe à la symbolique du passage purificateur.

 

 

De petites collines ou des cratères engazonnés symbolisent le relief volcanique du Japon. En arrière plan, on peut distinguer une allusion au mont Fuji.

 

Le pont donne accès à une allée qui serpente dans les reliefs du jardin.

Difficile de résister à l'invitation que suscitent les sentiers, les pas japonais...

 

 

Par l'attention portée au tracé des allées, le jardinier contrôle les déplacements à travers le jardin et les vues offertes au promeneur.

 

Pour les japonais il y l'arbre du milieu naturel et l'arbre des jardins transformé par la main de l'homme en une forme juste. L'art de sculpter les arbres par l'intervention de l'homme s'appelle le Niwaki.

Le désir de contrôle de la nature est total.

 

Les lanternes constituent de véritables éléments graphiques participants à l'harmonie qui se dégage du jardin japonais. Elles indiquent la présence de l'homme.

 

 

A mes yeux, le jardin japonais plus que tout autre type de jardin, est un havre de paix, un refuge face à la vie urbaine. Il nous capture et nous nous abandonnons dans un environnement où s'exprime la force de l'esprit sur la nature.

Carpe Koï

Je reviendrai fin octobre pour y admirer les merveilleuses couleurs d'automne...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Naniland89 09/10/2019 06:31

Comme toi, j'aime visité les jardins dommage que celui-ci soit si loin de chez nous

Emmanuelle 18/09/2019 11:02

Bonjour Florence .Ce jardin est une merveille et vos talents pour le décrire et bien derrière l'écran c'est une belle invitation à la sérénité .
Merci Florence et très belle journée

Florence de Jardinsmerveilleux 18/09/2019 22:41

Merci Emmanuelle. Si le post dégage de la sérénité, c'est gagné ;). A bientôt

Cindy43 17/09/2019 13:22

C'est un très beau jardin que tu as bien présenté, tes photos sont très belles.
Tout fait envie, les arbres taillés sont chouettes, j'aime aussi beaucoup les pas chinois, le pont rouge est sympa.
Bonne journée

Florence de Jardinsmerveilleux 18/09/2019 22:40

J'avoue que je suis très fan aussi ;). A bientôt Cindy

catherine 17/09/2019 08:15

les jardins japonais que j'ai admirés au Japon et où j'ai médité, sont de toute beauté. Celui que tu nous présentes est magnifique, mais au Japon, j'ai surtout aimé les bois de pins, toujours présents, avec leurs parterres de mousses, le calme, la zénitude et les jardiniers taillant la mousse avec de petits ciseaux. Impensable en occident!
Dans le jardin du Pavillon d'Argent, il y a un Mont Fuji en sable, une merveille.. j'ai fait un reportage il y a 2 ans.
Merci de ce reportage, bonne journée
bises

Florence de Jardinsmerveilleux 18/09/2019 22:39

La vrai philosophie des jardins japonais ne peut effectivement bien se percevoir qu'en allant dans les jardins ancestraux du Japon. Les jardins de mousses doivent dégager une ambiance incroyable ! Oui j'avais vu ton superbe reportage et je vais aller le relire d'ailleurs... Bises

Françoise 16/09/2019 23:38

Ce jardin est de toute beauté, ce pont rouge, irrésistible, puis tous les éléments sont si bien mis en valeur grâce aux photos et aux commentaires avisés qu'il laissent à penser que le jardin Japonais n'a plus de secrets pour toi.
La justesse des propos est une invitation franchir tout le continent Asiatique pour se retrouver au soleil levant dans le jardin d'or ou celui d'argent, à Kyoto, muni de tous le bagage savant qui nous est délivré dans cette visite.
Merci Florence

Florence de Jardinsmerveilleux 18/09/2019 22:35

Vous avez deviné un de mes rêves Françoise, aller au Japon ! Merci de ce beau commentaire !

Archives

À propos

Dans les jardins du monde et dans mon jardin de Frescati...