Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 Nov

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Publié par Florence de Jardinsmerveilleux  - Catégories :  #Jardins d'Allemagne

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Je vous emmène à Potsdam, la ville résidence des rois de Prusse, à 24 km au sud-ouest de Berlin. Nous nous y rendons en train depuis Berlin, le trajet dure 40 minutes.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Potsdam, préférée par Frédéric II à Berlin, exhale un charme baroque et néoclassique envoutant avec ses façades peintes, ses places pavées et ses immenses parcs.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Nous louons des vélos juste à côté de la gare pour rejoindre le parc de Sans-Souci à 15 minutes de là, et parcourir ensuite ses 289 hectares.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Le parc de Sanssouci se présente comme un ensemble de châteaux et de jardins, commencé au XVIIe siècle par Frédéric le Grand et agrandi au XIXe siècle par Frédéric Guillaume IV. L'ensemble est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Prospectus et guides proposent les deux orthographes : Le parc de Sans-Souci ou Sanssouci.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

La vue en arrivant au travers de la forêt sur le Palais de Sans-Souci est saisissante de majesté !

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Le château de Sanssouci, résidence d'été de Frédéric le Grand ou le Versailles allemand, version rococo, fut inspiré par le Grand Trianon de Versailles et conçu pour y mener une vie simple, champêtre et sans souci au sens premier du terme, loin des intrigues de la cour.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Cet ensemble est l'illustration de ce que peut faire un monarque fortuné bénéficiant des dernières avancées des architectes et artistes les plus en vus de son temps. Le caractère de Frédéric le menait cependant à encadrer étroitement les projets afin qu'ils correspondent au mieux à ses propres souhaits.

Libéré de toute construction existante, Frédéric II (ou Frédéric le Grand), roi de Prusse  de 1740 à 1786, peut ici laisser s'exprimer sa créativité et allier les beautés de l'architecture aux charmes de la nature.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Parmi l'ensemble des châteaux et édifices qui jalonnent le parc de Sanssouci, le Château de Sanssouci est le plus spectaculaire ! 

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Le château surplombe six terrasses plantées principalement de vignes, de figuiers, et de quelques autres fruitiers. 

De forme concaves orientées vers le sud, elles recevaient un ensoleillement maximal.

 La cuisine de Frédéric II n'était pas austère, sa table était variée sans jamais manquer de fruits frais que le monarque affectionnait.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

La conception de l'ensemble est à mes yeux un bijou d'architecture et d'audace, témoignant des penchants du Roi pour les nouvelles libertés révélées durant le siècle des lumières. Il en fut l'un des artisans en y invitant quantité d'esprits libres et de haute volée.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Oser planter une succession de pieds de vignes et de fruitiers en alternance sur sept longues terrasses et pouvoir se projeter sur l'harmonie que cela produirait relève d'une imagination poétique et affûtée ainsi que d'un goût pour l'innovation témoignant ainsi de l'ouverture d'esprit d'un souverain atypique pour son époque.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Des panneaux de verre, comme de mini-serres enserrent les figuiers dans des niches.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Cette visite automnale nous gratifie d'une alternance de couleurs rouge et vert-jaune des feuillages de la vigne et des figuiers dont se réfèrent les dorures de la bibliothèque où rares étaient les visiteurs admis. 

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Une amie me fait remarquer à juste titre que l'effet était moins spectaculaire lors de sa visite printanière à Sanssouci ; la végétation étant trop précoce pour la mise en valeur recherchée des divers tableaux de couleurs. 

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

L'originalité du vignoble (une innovation dans un jardin !) en espalier donne son sens à l'ensemble. La référence à Bacchus, dieu du Vin et du Plaisir, est rappelée par les cariatides et les grappes de raisin qui ornent la façade.

D'ailleurs Frédéric II appelait son château "mon petit cellier" !

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Aucun autre château n'est autant associé au personnage de Frédéric le Grand que sa résidence d'été de Sanssouci où il cherchait à retrouver l'esprit des plus belles années de sa vie à Rheinsberg.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

C'est ici que Frédéric le Grand se livrait à ses activités littéraires et musicales où il excellait à la flûte, s'essayant en français aux poésies dont se moquait avec tact et élégance Voltaire qui prenait cependant plaisir à corriger entre autres ses erreurs lexicales.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Il s'agit bien ici d'un château de plaisance, chers au XVIIIe siècle, avec un souci de bien-être et de liberté, d'un seul niveau, avec un accès direct à la terrasse et au jardin.

Frédéric le Grand par Andy Warhol (présenté dans le château)

Frédéric le Grand par Andy Warhol (présenté dans le château)

Les photos sont interdites dans les salles maîtresses du château.

Etonnamment, le style rococo est ici assez équilibré et pas trop surchargé.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

La salle de concert est décorée de feuilles de vigne, de grappes de raisin, d'un toile d'araignée dorée d'une finesse extrême. Le roi en personne y donnait parfois des récitals de flûte dont on dit qu'il jouait avec finesse et beaucoup de sensibilité.

 

La bibliothèque où Frédéric II venait se détendre comptes quelques 2000 ouvrages reliés en cuir, tous en français, allant des poètes grecs à Voltaire, avec qui le Roi entretint tout au long de sa vie une relation passionnée mais fréquemment chaotique, teintée d'ombrages et de réconciliations. Les murs lambrissés de bois de cèdre comportent des niches adaptées à la petite taille du roi. 

 

La salle de marbre, toute en harmonie de différentes teintes de marbre blanc de Carrare, s'inspire du Panthéon de Rome.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

En assignant à la reine Schoenhausen pour résidence, Frédéric II l'éloigne de lui. Il ne veut plus avoir à charge une épouse pour laquelle il n'éprouve aucun sentiment et qu'il décrit en termes fort peu courtois. Elle ne séjournera jamais à Sanssouci, pas plus que n'y furent admises les femmes écartées du fait de sa misogynie royale. Seule put y séjourner Wilhelmine sa soeur avec qui les profonds liens affectifs ne furent jamais démentis.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Le domaine fut sans cesse embelli par le monarque qui préférait cette résidence à toutes les autres. Le roi de Prusse reçut ici tout ce que l'Europe des Lumières comptait en artiste et philosophes.

Partie arrière du château de Sanssouci

Partie arrière du château de Sanssouci

Frédéric II aime y organiser des "fêtes de l'esprit" et les nombreux soupers philosophiques à la composition internationale faisaient autorité auprès des autres cours de l'époque.

La société de Sanssouci est exclusivement masculine, jetant un trouble sur les affinités du Roi en matière de relations intimes. Cependant, rien ne prouve à ce jour l'homosexualité du Roi ce que tendent d'ailleurs à nier de récents travaux sur sa très prolifique correspondance.

Les conversations y sont débridées, sans jamais aucun lien avec la fonction royale. Les ministres et les intendants du royaume n'y furent d'ailleurs jamais admis, Frédéric scindant parfaitement les affaires privées de celles de l'état dont il se prétendait avec professionnalisme le premier serviteur.

Partie latérale du château de Sanssouci

Partie latérale du château de Sanssouci

Despote éclairé, mais ferme partisan de l'absolutisme responsable, Frédéric le Grand est imprégné de culture française et influencé par l'esprit des Lumières du 18e siècle.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Frédéric II convie Voltaire à Sans-Souci et cherchera sans cesse à l'y fixer, cette proximité lui conférant ainsi une aura prestigieuse. Leur relation tapageuse fut à la hauteur de leur admiration réciproque, en témoigne ce portrait sans complaisance dressé par Frédéric  : " C'est bien dommage qu'une âme aussi lâche soit unie à un si beau génie".

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Le monarque collectionnait des oeuvres d'art de France de Watteau et de Chardin, ses goûts évoluant ensuite vers des tableaux des Ecoles italiennes ou flamandes.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

On ne peut que tomber sous le charme des magnifiques gloriettes richement décorées d'ornements dorés.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Les statues somptueuses invitent le regard et expriment parfaitement la majesté des lieux.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

L'ensemble domine un jardin à la française, avec ses parterres de broderies et de gazon, une pièce d'eau et ses ifs taillés en pyramides. 

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Un jardin paysager des plus romantiques assure le lien avec la forêt et confère une harmonie propre à l'élévation spirituelle.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

La Galerie des Peintures s'ouvre devant nous tandis que des jardiniers s'activent aux tâches automnales de mise à l'abri des grandes potées.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

LA GALERIE DES PEINTURES

Voisine du château de Sanssouci, cette magnifique galerie abrite des tableaux de Rubens, de Van Dick, du Caravage et d'autres peintres de renom.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

L'intérieur est réputé somptueux, orné de tableaux de grandes dimensions pour la majorité, recouvrant la quasi-totalité des murs.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Les tonnelles se couvriront au printemps de vignes dont le feuillage éclairera l'ensemble de tons vifs et chatoyants.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

C'est à nouveau à vélo que nous parcourons ensuite la forêt pour y dénicher un ravissant pavillon chinois.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

LE PAVILLON CHINOIS du Parc de Sanssouci témoigne comme aucune autre construction du goût de l'époque pour les chinoiseries, archétype d'un Extrême-Orient idéalisé.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Cette élégante maison de Thé érigée en 1757 procure une atmosphère plaisante avec ses personnages dorés en costumes exotiques, buvant du thé, dansant et jouant de la musique à l'ombre des palmiers.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Poursuivant notre balade dans cet immense parc, nous découvrons LES BAINS ROMAINS, dans le style de la villa italienne.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Aux abords, les Taxodium distichum (Cyprès chauves) donnent le meilleur d'eux-mêmes en cette saison automnale.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Non loin de là, LE CHÂTEAU DE CHARLOTTENHOF, construit pour le prince héritier Frédéric Guillaume IV et son épouse dans l'esprit d'un manoir de campagne de style baroque.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Ce petit château bénéficiera d'un aménagement intérieur exceptionnel.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

La promenade se poursuit au gré de grandioses folies et fabriques qui jalonnent la forêt.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Au détour d'un chemin, LE NOUVEAU PALAIS DE SANSSOUCI se dévoile soudain en appelant nos yeux à une exquise et admirative contemplation.

Frédéric le Grand fit bâtir le Nouveau Palais de 1763 à 1769, lieu de réception des princes royaux et dignitaires importants.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Cet ensemble aux dimensions impressionnantes, offre à la vue un dôme central et une superbe façade ornée de statues en grès.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Ses somptueuses salles d'apparat, les galeries et les appartements royaux sont des témoins exceptionnels et magnifiquement conservés du rococo frédéricien.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Le soleil baisse et les ombres s'allongent, il faut bien plus d'une journée pour découvrir toutes ces beautés et prendre le temps de s'imprégner de la magie des lieux.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Le temps nous manque hélas pour parcourir le Jardin Botanique et les serres de l'Université de Potsdam.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Sur le chemin du retour se dresse sur notre gauche LE CHÂTEAU DE L'ORANGERIE, de style Renaissance.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Il reflète l'amour que portait Frédéric Guillaume IV à l'Italie. 

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Les nombreuses marches nous attirent comme des aimants et nous les gravissons à vive allure ; le temps presse...

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Les plantes viennent d'être hivernées. 

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Cette atmosphère surannée me transporte un instant dans cette belle époque.

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Le Parc de Sans-Souci - Potsdam

Le jour tombe, il est vraiment temps de rentrer...

Le Parc de Sans-Souci - Potsdam
Commenter cet article

JO TOURTIT 25/01/2020 11:59

C'est somptueux ! Ce jardin magique me rappelle un peu (beaucoup) celui que j'ai visité à Hanovre

http://laurejo.canalblog.com/archives/2014/05/17/29882836.html

Mille choses douces pour cet an neuf déjà bien entamé :) !

Bon week-end.

Florence de Jardinsmerveilleux 26/01/2020 12:00

Merci Jo pour ton passage, ta suggestion (que je m'empresse d'aller lire) et tes bons voeux. Très belle année à toi également !

Dahsiechristian 18/01/2020 12:53

Bonjour je suis un jeune lecteur depuis quelques semaines j'aime ce que vous faites pour le blog jadinage https://1tpe.net/go.php?dat=ZGFoc2llY2hyaXN0LmFib25kYW5jZWQuMTc=&tk=

Florence de Jardinsmerveilleux 26/01/2020 11:58

Merci Christian.

Carole 03/12/2019 07:24

Ces visites de jardins sont toujours un voyage de grande qualité dans le temps et dans l'espace. Ils laissent à chaque fois transparaitre toutes les émotions ressenties ainsi qu'une grande connaissance de l'art des jardins.
Ce foisonnement d'anecdotes et de précisions laissent le goût agréable d'une visite paisible et pleine de charme.
J'attends toujours avec impatience les visites à venir.

Florence de Jardinsmerveilleux 26/01/2020 11:58

Désolée Carole pour cette prise en compte tardive de ton commentaire et merci beaucoup de partager ton ressenti à la lecture de cette promenade. J'attends moi aussi les beaux jours pour de nouvelles découvertes...

Emmanuelle 25/11/2019 16:11

Bonjour Florence Moi qui ne voyage pratiquement plus c'est toujours un très grand plaisir de découvrir vos visites des jardins .Vous les conter si bien et vos superbes photos ,vous êtes une guide parfaite .
Merci à vous Florence et belle semaine

Florence de Jardinsmerveilleux 25/11/2019 21:56

Merci Emmanuelle et ravie de vous emmener avec moi ;). Bonne soirée.

Catherine D 25/11/2019 10:30

Quelle belle découverte ! Merci

Florence de Jardinsmerveilleux 25/11/2019 21:55

Oui je pense que l'endroit te plairait Catherine ;) !

Sylvaine 25/11/2019 08:14

Nous y sommes allés l'an dernier en juillet lors de notre séjour à Berlin chez nos cousins.
Nous avons eu moins beau temps que toi, il pleuvait presque mais j'en garde un excellent souvenir.
Tes photos sont très belles.
Bisous

Florence de Jardinsmerveilleux 25/11/2019 21:55

C'est le paradoxe des saisons Sylvaine ! Tu as du prendre plaisir à revoir le Parc de Sanssouci à une autre saison. Je vais aller voir sur ton blog si tu avais partagé ta balade. A bientôt.

Elmo 24/11/2019 20:52

impressionnante ce parc ; merci d'avoir partagé ce moment bonne soirée

Florence de Jardinsmerveilleux 25/11/2019 21:53

Impressionnant et grandiose aussi ! Merci de ton passage.

Cindy43 23/11/2019 20:54

Olala c'est magnifique! C'est sûr qu'une seule journée c'est dur de tout voir!
C'est super bien conservé et entretenu.
Les gloriettes sont belles, il y'a beaucoup de statues.C'est impressionnant tous ces fruitiers en terrasses et les figuiers dans les panneaux de verre.
Quel beau parc, merci pour ce joli partage!
Bonne soirée

Florence de Jardinsmerveilleux 25/11/2019 21:52

Oui Cindy, il faut prévoir au moins deux jours si on veut rentrer dans la Galerie des peintures, le nouveau Palais et l'Orangerie ! Bonne soirée également.

Archives

À propos

Dans les jardins du monde et dans mon jardin de Frescati...