Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 Jun

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Publié par Florence de Jardinsmerveilleux  - Catégories :  #Jardins en France

 

A Paunat en Dordogne, je suis tombée sous le charme d'une Chartreuse du XVIIème siècle repensée et décorée avec goût.

L'histoire commence lorsqu'au retour d'Asie, d'Angleterre et des États-Unis le banquier d'affaire Bernard Hautefort  décide de s'installer dans sa région d'origine et de racheter la demeure de ses rêves d'antan. 

La Chartreuse du Colombier - Périgord

La bâtisse s'étire tout en longueur pour présenter différentes facettes : la façade principale joue plutôt sur une note pavillon de chasse, l'arrière celle d'une noble demeure tandis qu'à l'ouest se retrouve une certaine ambiance Grand Meaulnes.

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Bernard repense totalement le jardin et l'organise en différentes atmosphères avec un jardin à la française, un jardin de roses, une grande allée d'arbres nouvellement plantés, des mixed-borders riches d'une belle collection de pivoines, le tout agrémenté de jolies fabriques.

Label jardin remarquable

Label jardin remarquable

Le jardin fait la part belle aux broderies de buis dessinées ici selon la technique du canivet : une feuille de papier pliée que l'on évide de coups de ciseaux.

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Je retrouve une haie de charmille taillée selon le principe du pleaching observé au Château de Losse non loin d'ici et découvert dans les grands jardins anglais.

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Derrière cette haie, un chemin mène à la maison du jardinier curieusement appelée maison coloniale.

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Jouxtant la maison principale, un tilleul âgé de 400 ans fait l'objet de toutes les attentions.

La Chartreuse du Colombier - Périgord
La Chartreuse du Colombier - Périgord

Une volière avec des colombes s'imposait dans cette chartreuse éponyme mais nous découvrirons les vrais colombiers plus tard !

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Les serres d'antan m'ont toujours fait rêver...

La Chartreuse du Colombier - Périgord
La Chartreuse du Colombier - Périgord

De nombreux rosiers jaillissent de toute part et par chance je suis venue aux dates parfaites pour profiter de toute leur beauté !

Ghislaine de Féligonde

Ghislaine de Féligonde

Albertine

Albertine

Sombreuil

Sombreuil

Je reconnais certaines des roses qui poussent dans mon jardin, le classique et toujours fabuleux 'Ghislaine de Féligonde',  'Albertine' originale par ses boutons bien plus colorés que ses roses et enfin celles chiffonnées et poudrées de 'Sombreuil' exhalant un parfum exquis.

Mademoiselle de Sombreuil

Mademoiselle de Sombreuil

L'échange s'établit facilement avec Bernard Hautefort qui a bien compris mon grand amour des roses. J'apprends ainsi que le nom historique de 'Sombreuil' est Mademoiselle de Sombreuil, en hommage à cette jeune aristocrate héroïne sous la Terreur vouée à boire le sang d'un condamné pour sauver son père de l'échafaud...

Rosier non reconnu

Rosier non reconnu

En contrebas se dévoile une magnifique roseraie d'inspiration florentine avec ses escaliers, son pavillon, ses statues, ses fontaines...

La Chartreuse du Colombier - Périgord
La Chartreuse du Colombier - Périgord
La Chartreuse du Colombier - Périgord

Nous débattons sur ce magnifique rosier dont le nom nous échappe et me revient inopinément : 'Ballerina'

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Ce rosier musqué aux grappes de roses simples ne pousse pas encore parmi mes 260 rosiers, mais je l'ai repéré depuis longtemps !

Ballerina

Ballerina

'Cornelia' quant à lui pousse au jardin de Frescati.

Cornelia

Cornelia

Bernard me surprend avec ce rosier très original issu des pépinières Francia Thauvin, 'Fraise des bois'. Ses boutons pointus ne s'ouvrent jamais. Je suis ravie de pouvoir l'admirer car je ne le connaissais qu'en image.

Rosier Fraise des bois

Rosier Fraise des bois

Au coeur de la roseraie, un joli pavillon de jardin apparaît. Il se singularise par sa décoration intérieure au charme suranné.

La Chartreuse du Colombier - Périgord
La Chartreuse du Colombier - Périgord

De très belles gravures botaniques aquarellées attirent immédiatement mon regard.

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Le superbe potager peine à se dévoiler devant la  richesse du jardin.

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Nous gagnons à présent la grande allée plantée d'érables de Montpellier et d'autres essences. Elle s'étire jusqu'à une élégante fabrique de jardin.

La Chartreuse du Colombier - Périgord
La Chartreuse du Colombier - Périgord

Ce pavillon aux proportions harmonieuses est dédié a sa petite fille en un lieu qu'elle a elle-même choisi.

La Chartreuse du Colombier - Périgord

On y retrouve l'ambiance des anciens cabinets de curiosités qui mélange mobilier ancien et objets de charme sous un précieux lustre dont chacune des fleurs a été offerte par des amis.

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Dans cette ambiance bohème du XVIIIème siècle se ressentent le bonheur, l'amitié, le bien-vivre des chartreuses d'autrefois...

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Contemplation et sagesse transparaissent ici.

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Ouvert par de multiples fenêtres sur le jardin, ce pavillon permet aisément d'observer la faune sauvage et les moutons en contrebas.

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Des rosiers Bourbon ornent les pourtours du pavillon.

Rosier Bourbon

Rosier Bourbon

De retour vers la Chartreuse, le jardin redevient alors plus formel avec ses buis taillés en formes d'oiseaux, aux motifs inspirés des oeuvres de Magritte et de Braque.

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Un joli jardin à la française crée jadis par l'épouse de Bernard se dresse sur cette élégante façade arrière de la maison.

La Chartreuse du Colombier - Périgord
La Chartreuse du Colombier - Périgord

Le truculent propriétaire régale ses hôtes d'anecdotes le tournant parfois en dérision, entre autre l'erreur d'une journaliste confondant sa profession avec celle de son jardinier, ancien chauffeur, alors que lui-même n'a jamais su conduire un véhicule !

La Chartreuse du Colombier - Périgord

De superbes portails en fer forgé ornés d'oiseaux nous invitent à poursuivre la visite vers le jardin aux angles flanqués de colombiers.

La Chartreuse du Colombier - Périgord
La Chartreuse du Colombier - Périgord

Une toute autre ambiance de grand naturel et de simplicité émane de la multitude de vivaces et d'une belle collection de pivoines. Nous voici plongés dans l'atmosphère du Grand Meaulnes...

La Chartreuse du Colombier - Périgord

La floraison des pivoines touche à sa fin mais quelques retardataires se laissent encore admirer.

Colombier

Colombier

La Chartreuse du Colombier - Périgord
Astronomia au premier plan

Astronomia au premier plan

De retour devant la façade principale, je trouve à cette chartreuse des influences italiennes, notamment avec ses très beaux chiens-assis.

La Chartreuse du Colombier - Périgord

Les outeaux sur le toit servaient à la ventilation pour le séchage du tabac.

Rosier Dorothy Perkins

Rosier Dorothy Perkins

Un rosier non identifié orne la façade depuis toujours... Ce pourrait être 'Dorothy Perkins', un grimpant hybride de Wichuraiana de 1901 aux pompons roses vifs poussant très souvent dans les vieux jardins.

Dorothy Perkins

Dorothy Perkins

Dorothy Perkins

Dorothy Perkins

Je me suis sentie merveilleusement bien dans ce jardin qui reflète le naturel, la simplicité, le raffinement et l'élégance en complément des jardins renommés du Périgord.

 

Bernard Hautefort en esthète bucolique de l'art des jardins résume bien comment il a pensé celui de la Chartreuse du Colombier : ne pas se prendre pour un jardin de curé ni pour un grand jardin ! 

Il a trouvé la bonne synthèse pour en faire un lieu tellement attachant...

Commenter cet article
E
Bonjour Florence .Il y a des trésors dans votre région .Quelle superbe maison en pierre bucolique et raffiné et cette serre sublime .Un bel espace verdoyant et les tailles splendides et me voilà plus érudite ce soir je découvre la technique du canivet merci .Que des belles poteries et des superbes portails .
L'intérieur vous vas à ravir ,vous êtes merveilleuse et merci à vous pour ce beau partage ce fut un délicieux moment .
Je vous souhaite un bel été Florence ..
Amitié jardinière .
Emmanuelle
Répondre
F
Je suis ravie Emmanuelle de vous avoir emmenée avec moi dans cette découverte extraordinaire et très prégnante !
M
Oh mais quelle merveille nous dévoiles-tu là ! Toute l'atmosphère au charme suranné que j'aime, tant pour les bâtisses que pour les jardins qui mêlent tradition, et simplicité bucolique avec pléthore de vestiges en pierres ou en fer (poteries, Médicis, portails, murets ....). Coup de cœur pour l'intérieur aussi des délicieux pavillons ! Du coup je rêve de découvrir l'intérieur de la Chartreuse elle-même. Et puis je te le dis au passage, tu allais comme un gant à cette chartreuse et je ne m'étonne point que tu t'y senti si bien, une parfaite osmose ma chère Florence. Grand merci pour cette belle découverte et bonne soirée dominicale. Bizzzzzh.
Répondre
F
Nos goûts très proches se confirment encore une fois Maryline. J'ai eu la chance d'être conviée à l'intérieur pour récupérer une brochure, la décoration est en totale continuité avec le style des pavillons. Tu aurais adoré ! C'est d'un goût divin et très vivant de surcroît. Merci pour le compliment ;). Bonne soirée à ma Bretonne préférée !
E
Très beau site qui donne envie de s'y arrêter. Merci pour ce partage. Bon dimanche
Répondre
F
Un jardin peu connu, sûrement effacé quelque peu par les grands jardins du Périgord mais qui vaut vraiment le détour pour les amoureux des jardins. Bon dimanche également.
C
superbe promenade, j'ai beaucoup apprécié!
merci et bon WE, bises
catherine côté terres
Répondre
F
Bon week-end également à toi Catherine. Je te souhaite de belles balades dans de nouveaux jardins. La découverte des jardins des aurtes est toujours un réel plaisir.
R
un jardin tout comme son jardinier qui ne laissent pas indifférent,n'est ce pas, Florence !? B.H. est un personnage et je vois que tu es tombée, à raison, sous le charme ! il y a dans ce jardin un je ne sais quoi qui nous plonge dans un monde raffiné et enchanté... Belle journée, hélène
Répondre
F
Hélène, tu as fait un bon résumé de cette rencontre !!! Bon week-end à toi.

Archives

À propos

Dans les jardins du monde et dans mon jardin de Frescati...